Accéder au contenu principal

Etre une maman à mon tour, c'est donc cela...

Ma petite fée Laure du blog Laurettefléchette a soulevé chez moi un petit quelque chose! 
Ce petit quelque chose qui fait que l'on s'interroge sur ses propres sentiments, 
ceux que l'on peut éprouver lorsque nous devenons maman...  

C'est vrai ça! Ça fait quoi de devenir maman?

J'ai souhaité à la fois répondre à son doux billet que vous pouvez retrouver ici ça fait quoi d'être maman?
Et à la fois poser mes propres mots sur ce sentiment si étrange et sur lequel je m'interroge encore parfois!


~~~~

Petite, je m'interrogeais avec ignorance sur la maman que je ferais mais aucunement je m'étais posé la question sur les sentiments que je pourrais ressentir ou même ceux que je pourrais développer avec le temps et lors de sa venue au monde une fois qu'on l'aura posé tout contre ma poitrine...

J'ai vécu en tant qu'enfant cette distance étrange et particulière avec ma mère mais en même temps il y a eut cette complicité qui nous a tant rapproché! 
Je me suis souvent demandée ce que ma mère avait pu ressentir, si elle m'avait aimé et si elle m'en avait voulut d'être là alors qu'elle était devenue une mère, qu'elle avait vécu quelque chose de fort et d'intense lors de ma venue au monde bien trop tôt (ici Un miracle de la nature) devenue seule et célibataire à apprendre à m'élever seule ou presque!
Parfois, on éprouve ce sentiment d'avoir été DE TROP et je crois que c'est un peu ce que j'ai ressenti c'est certainement pour cela que j'ai grandit trop vite, plus vite que les autres mais aussi j'ai prit une certaine distance avec les adultes! J'avais tendance à m'effacer et peu parler...

~~~~

Etre mère à mon tour! 
Comment ça serait? 
Quelle maman je ferai et laquelle je serai? 
Est-ce que je réussirais à épreuver des sentiments  et est-ce que j'arriverais à leur donner ce qu'ils attendent? 
(Un sentiment très actuel! 
En plein post-partum mes enfants me manquent terriblement)


Je suis devenue maman pour la première fois à presque 26 ans. Impatiente de me découvrir enceinte, j'éprouve ce sentiment d'être meilleure, plus forte et plus sûre de moi... Cette sensation de devenir importante!
Mon corps changera, je le sais mais il aura eut la chance de porter la vie, ma vie.
Regarder pendant plus de 9 mois ce ventre rond, ce ventre grandir, pousser et pointer discrètement vers l'avant comme ci il m'indiquait un point droit devant moi et me disait de continuer à avancer droit devant, que c'est une bonne chose... Comme ci ma vie commencerait à partir de ce Jour!

~~~~

J'ai toujours rêvé d'avoir un enfant, au moins un!Pourquoi je ne sais pas. Est-ce que c'est dû au lien que j'ai eut avec ma mère, je ne sais pas non plus!
J'ai Bien évidement attendu de tomber sur l'homme qui ferait que j'en aurait envi et avec lequel je pourrai penser à un avenir, une vrai stabilité et surtout beaucoup d'amour et de sincérité... J'avais déjà trop souffert!

~~~~

Quand Sam est arrivé. Quand il à poussé ce petit cri. Quand il a ouvert ses petits yeux en Amande et que son si petit corps s'est posé sur le mien j'ai fondu en larme. 
Ce sentiment qui a débordé, celui qui m'a comme dépassé, cet élan et débordement d'amour...

Alors c'est donc possible? C'est donc cela?

Ce sentiment de vouloir me mettre d'instinct en boule afin de le protéger! Cette larme coulé comme ci elle était unique et magique. Celle que je souhaiterai conserver pour ne jamais oublier...

Ce que l'on ressent semble être un sentiment que nous n'avons jamais ressenti pour personne d'autre et en même temps comme ci il était là, comme ci il avait toujours existé mais qu'il s'était enfoui dans un coin bien caché et qu'il n'attendait que CE JOUR comme celui la pour s'ouvrir, s'épanouir et nous cracher au visage cette bouffée d'amour et de fierté, pour l'éternité... 


C'est ça être maman


******

Je tiens à toutes et tous vous remercier pour votre soutient face à cette épreuve de l'après accouchement si difficile au quotidien. Merci pour vos mots, pour vos histoires si personnelles que vous avez souhaitez pour certaines partager avec moi, je suis persuadée que cela m'aidera beaucoup à surmonter plus facilement ce foutu postpartum... 
Vous m'avez apporté et donné un immense élan d'amour et de générosité... Le mot "MERCI" ne sera jamais assez puissant pour d'écrire ce que j'ai ressenti à la lecture de chacun de vos mots...
Amandine

Commentaires

  1. Oh ma belle.. c'est vrai que la maternité c'est beau et grand, ça surprend et nous apprend.. comme si on naissait en même temps qu'eux... comme si c'était ces petits être la qui nous nourrissaient... je n avais pas compris que le post part était encore bien présent encore mtnt ... baby blues? :( des bisous ma douce maman au cœur d'or

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On rendait en meme temps qu'eux c'est Si évident... Meme Si une partie de Nous meurs ce quil en ressort Et encore plus grand! MERCi ma cherie love

      Supprimer
  2. J'ai aussi pleuré pour mon premier garçon, à l'isntant où je l'ai vu et qu'il me l'on posé sur moi.. Je me suis dite "Ca y est, je suis maman <3"... Pour le post-partum, c'est aussi la reprise du travail précoce qui a beaucoup joué.. Aller courage ma douce plume d'amour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour mon deuxieme Aussi Meme Si cetait different Mais pas tant que cela! Je ne pensais pas que l'amour pouvait être pareil pour lui Aussi Alors Que Si Si ce n'est peut être plus ou juste different! Tu as raison pour le postpartum bisous

      Supprimer
    2. Moi même pas! Lol (la mère indigne). Je n'ai pas pleuré quand ils sont nés.. Alban j'étais très faible et Cham, ben j'ai souffert :D. Courage ma belle, la fin du mois approche.. Lundi prochain, tu vas pouvoir souffler un peu et être plus sereine :*. Gros bisous

      Supprimer
  3. C'est beau et tu es resplendissante sur la photo ! Je n'ai pas pleuré pour aucuns des 3, juste les larmes aux yeux mais l'amour ressenti est indescriptible tellement c'est fort ! Gros bisous 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es une dure à cuire et une femme tellement forte que tes émotions restent à l'intérieure mais cela n'empêche de ressentir un véritable sentiment et une émotion particulière... merci pour tout à tout bientôt ma Cathy

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Un regard dans le rétroviseur: Toi et ta venue au monde

Il y a une chose que je gardais en moi, cette chose que je voulais ne jamais vous dire mais que j'ai tant besoin d'écrire...

J'aurai pu garder cette partie de l'histoire pour moi, rien qu'à moi, rien qu'à lui aussi. Oui, parce que cette histoire, ce petit bout d'histoire  n'aurait pas était là sans lui! 
~~~~~~
Lui, mon deuxième fils, Matt que j'ai tant voulu et attendu! Toi qui seras resté jusqu'au bout. Toi, que j'aurai porté plus de 9 mois et toi que j'ai pensé perdre dans cette chambre vide, froide et seule au monde ce 6ème jour après terme mais aussi cette peur terrible à la vue de ce cordon!
~~~~~~
Avec toi, je n'ai absolument pas connu les premiers mois à ne supporter que les spasfons et le gaviscon. Je n'ai pas eut le temps d'apprendre par coeur les contours de la cuvette des toilettes! La porte des urgences non plus. Tu te portais Toujours bien, Un bébé tonique et en pleine forme me disait t'on! Un bébé qui venait colle…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Entre ses cris, ma fatigue et ma culpabilité de mère

Maman, je suis fatiguée de souffrir et  de te le montrer par des cris et des larmes
******
Il était 1h40 quand ton crie nous a fait sortir de notre sommeil profond.
Bordel, ton crie me résonne dans la tête, je suis si fatiguée de ses nuits cumulées à t'entendre souffrir, pleurer à chaude larmes, j'en ai assez de ses fièvres cumulées et de ses dents paresseuses depuis plus de 15 jours...
Maman, pourquoi cela se passe t'il comme ça?
******
1h43, je te prends enfin dans mes bras que je sens fragiles et fatigués à essayé de te bercer chaques nuits. Tu pleures tellement mais à ce moment là, j'ai juste envie que ça passe vite, de m'enfiler une boîte de doliprane pour arrêter cette sensation douloureuse dans ma tête et retourner me coucher!  Comme d'habitude j'essaie tout mais rien n'y fait. Tu pleurs de plus belle et quand je tente de poser un baiser sur ton front il semble si froid et tout d'un coup j'ai peur pour toi...

Maman, pourquoi me laisses tu pleurer?

La pétale de mon coeur

Cette larme qui finit par couler à 4h du matin juste d'un œil toujours du même côté, le gauche. 
Cette goûte qui finit par perler, dévaler ma joue si pâle puis terminer sa course sur ta joue si douce et rosée mon bébé doux suivi de ces quelques mots 
"tout va bien, ne tant fait pas"...
Il est 4h du matin ou 5h peut être! J'essaie de regarder l'heure qu'il est sur la console de la Free parce que les chiffres sont gros, bien visible et dans la nuit il faut se l'avouer c'est bien pratique mais je suis souvent Bien trop fatiguée, mes yeux veulent assurément rester fermés! Donc pardonnez moi mais je ne suis plus très sure de l'heure qu'il est finalement.  Je sais juste que mon bébé doux à faim, qu'il hurle là sur le canapé à l'endroit où je les déposé après l'avoir presque arraché à son lit afin qu'il ne réveil personne et protégé d'un gros cousin pour être sure qu'il ne bascule pas Et sûrement pour qu'il se sente en sécur…